Séréna et Alice, étudiantes et entrepreneures !

itwStartupétudiant-entrepreneurtémoignages

Séréna et Alice, étudiantes et entrepreneures !

" Pour moi, l'associatif a été un avant goût de l'aventure entrepreneuriale et un déclic de ce que je voulais faire de ma vie. "

Aujourd'hui, rencontre avec Séréna Lach et Alice Duarte, toutes les deux étudiantes à l'ISTEC et entrepreneures !

Entre leur marque, les cours, et leur récente participation au concours 100 jours pour entreprendre, elles te racontent tout de leur aventure de jeunes startuppeuses :)

Séréna et Alice ont monté Triptikh


Hello Séréna ! Peux-tu nous présenter Triptikh, le projet et l'équipe ?

Triptikh est une marque de bagagerie innovante et organisée, permettant le transport des objets technologiques en alliant élégance et fonctionnalités.

Le projet est né au sein de l'incubateur Istec, que nous avons intégré Alice Duarte et moi même Séréna Lach, dès la deuxième année de nos études en école de commerce.

Pour la petite histoire, c'est en foulant le sol danois lors d'un échange universitaire, que nous découvrons les codes du design et du minimalisme. Nous reviendrons en France stimulées par l'envie de revisiter notre bagagerie.

Qu’est ce qui vous a donné envie d'entreprendre ?

Nous avons toutes les deux beaucoup entrepris à travers l'associatif, nous avons monté une liste BDE, repris de nombreuses associations, été membres de bureaux, créé des évènements, cherché à les faire fructifier, à rassembler les étudiants, à proposer une valeur ajouté, ...
Pour moi, l'associatif a été un avant goût de l'aventure entrepreneuriale et un déclic de ce que je voulais faire de ma vie.

Séréna et Alice ont monté Triptikh

Comment se passe l'organisation, entre les cours et votre boîte ?

Nous avons la chance au sein de l'incubateur de notre école de bénéficier d'une alternance au sein de notre entreprise. Nous sommes donc toute l'année scolaire à mi-temps, 3 jours sur notre projet, 3 jours à l'école.
Actuellement, nous sommes en stage à plein temps, conventionnées par l'incubateur au sein de Triptikh. Cela représente un réel avantage pour développer notre projet au maximum.
Après, ce n'est que de l'organisation !

Est-ce un avantage d’entreprendre en étant encore étudiante ? Qu’en pense votre entourage ?

C'est un vrai atout ! À condition de savoir l'utiliser et d'en tirer profit.
Par exemple, pendant la campagne du concours entrepreneurial 100 jours pour entreprendre, ou encore pendant notre campagne de crowdfunding, notre école a répondu présente et à su nous mettre en avant à travers leur communication interne et externe. À nous tous, nous avons réussi à créer une véritable vague "Triptikh" que beaucoup d'étudiants ont suivis !

Bilan des courses : nous sommes lauréates du concours et avons conclu notre campagne de crowdfunding à +124%. Pour aller encore plus loin, plus de 1800€ (sur 9950€) de la campagne ont été collecté grâce à nos professeurs. Chaque jour nous bénéficions de leurs conseils, tant au niveau de la finance, des achats mais aussi de la communication et de l'art du pitch.

Pour notre entourage, la question d'entreprendre a été plus délicate. Nous n'étions qu'en deuxième année et avions donc 19 ans lorsque nous avons pris la décision d'entreprendre ensemble. Il s'agissait alors davantage d'une lubie que d'un véritable projet. Aujourd'hui, ils sont fiers et sont nos premiers soutiens !

Y-a-t'il des inconvénients ?

L'inconvénient majeur d'entreprendre jeune est pour moi le manque d'expérience sur certains domaines.

Avant de nous lancer dans l'aventure Triptikh, nous avons toutes les deux réalisé 3 stages de fin d'année dans différents secteurs, et opéré sur le terrain. Mais cela reste insuffisant face à la réalité du marché. Il faut alors retourner cette situation inconfortable afin d'en faire un atout.

Pour notre part, nous avons donc décidé de jouer la carte de la transmission d'expérience en faisant appel aux professeurs de notre école. Aujourd'hui, ils sont les premiers à suivre l'avancée de notre aventure et à en parler autour d'eux.

Séréna et Alice ont monté Triptikh

Quels sont les prochains objectifs pour Triptikh ?

Nos prochains défis sont de vendre et commercialiser nos produits.
Le lancement officiel est prévu pour la rentrée 2016 !

Pour en savoir plus, rdv sur :
Leur site
Le Facebook
Le Twitter
L'Instagram

Séréna et Alice ont monté Triptikh


Découvre d'autres portraits d'étudiants entrepreneurs en cliquant ici !